Le petit lexique du Sentier du Fer de Pinsot
 
 


  Fosse

   Creux fait dans la terre ou la roche par la main de l'homme, d'où le nom fréquemment utilisé au XVIIIe siècle pour désigner une galerie ou un puits de mine, mais aussi un ancien foyer creusé dans le sol où l'on produisait du fer dans le cas du procédé direct1 comme peut le laisser supposer le texte suivant daté de 1725 :
Acte notarié d'une vente faite au Monastère de la Grande Chartreuse
2 par Pierre Raffin, mineur habitant du Charvin (hameau de Pinsot), on peut lire :
« ... lequel de son gré vend ... la moitié d'une fosse à tirer mine de fer et acier lui appartenant par ensemble et par moitié avec ladite Chartreuse, située au lieu de Rochefort paroisse de St Pierre d'Allevard ... néanmoins compris dans ladite vente la mine crue et cuite quy sont présentement sur la place de ladite fosse ... »
3

- Emblèmes des Chartreux -


 Sept étoiles qui dominent la croix et
le globe avec sa célèbre devise :
« Stat Crux Dum Volvitur Orbis ».
(la croix demeure stable tandis que le monde tourne).
 
 Représentation plus récente
du même emblème.


NOTES et REFERENCES :

1- « Le Savoir ... Fer » - Jacques Corbion - Tome II, p. 1589 - 4e édition - novembre 2003.

2- Fondation du monastère en 1084 par un prêtre nommé Bruno. L'ordre de St Bruno deviendra le deuxième ordre après celui de St Benoît.

3- Archives Départementales de l'Isère - Rue Auguste Prudhomme - 38000 Grenoble.

 
 
   retour à la page * Le Fer en Belledonne *