Le Sentier du Fer de Pinsot     

  Fours à griller hors sentier   page 3
  Plan du site

 

 
< Les Fours à griller, étape 4 Les Fours à griller, p.1 Les Fours à griller, p.2

 

 

 
 - Le haut-fourneau de Pinsot

 



photographie transmise par Alain Rosset-Mazarin    

    Ce haut-fourneau a été construit lors des expérimentations menées par Achille Chaper, né à Paris en 1795. Polytechnicien, il choisit le Corps de l'armement et devient maître de forge. Ses travaux de recherche sur la conduite des fours à griller amènent une grande activité dans le village de Pinsot où il est élu maire en 1821 et le restera jusqu'en 1831.
Après transformation de la forge catalane en haut-fourneau ou four de fusion, ce soubassement représente ce qu'il reste de la dernière unité mise à feu en 1825.
La photographie a été prise le 10 juin 1908 peu de temps avant la démolition du four, l'emplacement ayant été choisi pour la construction de la centrale hydroélectrique actuelle.

 

 

 

   - Le haut-fourneau de la Pelouse  
       
       
 

 

 

   - Le four à griller de Saint-Pierre d'Allevard  
       
      Ce four construit vers 1905 est le dernier vestige de l'importante activité industrielle de Saint Pierre d'Allevard (Crêts en Belledonne) où la Société Schneider et Cie du Creusot s'implanta dès 1873.
Les mines étaient exploitées sur le site de La Taillat.
Le minerai était transporté par wagonnets circulant sur des plans inclinés d'une longueur de plus d'un kilomètre.



 
       
  
   © Copyright Michel Raffin, PINSOT - 38580 LE HAUT BRÉDA (Isère)