Le Sentier du Fer de Pinsot   
      "Ecurie à mules "     étape 1    
  ACCÈS   Généralités
  Météo   Nos sites
  Contacts  
   
 1. | 2-3. Abri & Pte Fosse | 4. Les Fours à griller | 5. La Grande Fosse | 6. Place charbonnière | 7. Halde & Regraine
8. La Forêt | 9. Four à deux voûtes | 10. Tranchée | 11. Ruines du Gd Champ | 12. Echelle du Temps | 13. Fosses à Marameille
Plan du site
 
    La description du parcours dans les pages suivantes va suivre la succession des étapes au départ du lieu-dit "Perchetan" jusqu'au rocher de Marameille. Cependant lire l'avertissement ci-dessous.
 
 
  Avertissement au randonneur : La numérotation mise en place initialement lors du premier balisage a été conservée malgré les modifications apportées à ce dernier en 2011. Ceci en raison d'une interprétation différente qui découle d'observations expliquées à l'étape 2, "Abri du mineur et Petite Fosse". Seules les étapes 2, 3 et 4 ont changé d'appellation.  
 

 

   
 




 Texte de la plaque :
« De tout temps dans ce pays escarpé les transports de minerai de charbon ou de fonte s'effectuent à dos d'animaux.
L'activité minière conditionne le tracé de chemins aujourd'hui disparus avec l'abandon des fosses.
A la fin du XVIII
e siècle, plus de six cents mules sont utilisées pour le service des fourneaux d'Allevard. »
 
   
 
   Le 10 ventôse an III (28.02.1795) Louis Souquet, directeur des forges d'Allevard, répond à une demande de l'agence des Mines de la République à Paris au sujet du nombre d'ouvriers employés :
« ...
 1°) ouvriers hommes fondeurs, forgerons, mineurs, charbonniers au nombre de 152.
2°) 6 femmes qui conduisent des mulets.
3°) 32 jeunes gens au dessous de quatorze ans, employés au transport des mines dans les fosses, ou à conduire des mulets; voila le nombre des ouvriers que nous employons pour cette année, et cydevant le nombre était d'environ de trois cent cinquante. La différence vient du manque de combustible (bois)
... »
(1)

 - Si l'on en croit ces déclarations, les effectifs avaient donc diminués    d'environ 160 personnes.
 - Pour le transport par les mules le minerai était entassé dans des    "benates", sorte de récipient en bois utilisé aussi lors des vendanges.




mulet et son harnachement
Reproduction avec l'aimable autorisation de : M. J.-M. Gueyraud
et des éditions "La Fontaine de Siloé"
   
   
  REFERENCE :
(1) Archives Nationales - cote : F/14/4367, dossier 9 + 14.
 
          38580 PINSOT (Isère)         
  © Copyright Michel Raffin, texte et photos, tous droits réservés.  03.07.14